Smart Cities: Theory and Criticism of a Self–Fulfilling Ideal – AD Primer


Livres Couvertures de Smart Cities: Theory and Criticism of a Self–Fulfilling Ideal – AD Primer
4.9 étoiles sur 5 de 304 Commentaires client

[Antoine Picon] Smart Cities: Theory and Criticism of a Self–Fulfilling Ideal – AD Primer - Le téléchargement de ce bel Smart Cities: Theory and Criticism of a Self–Fulfilling Ideal – AD Primer livre et le lire plus tard. Êtes-vous curieux, qui a écrit ce grand livre? Oui, Antoine Picon est l'auteur pour Smart Cities: Theory and Criticism of a Self–Fulfilling Ideal – AD Primer. Ce livre se composent de plusieurs pages 168. John Wiley & Sons est la société qui libère Smart Cities: Theory and Criticism of a Self–Fulfilling Ideal – AD Primer au public. pubdate est la date de lancement pour la première fois. Lire l'Smart Cities: Theory and Criticism of a Self–Fulfilling Ideal – AD Primer maintenant, il est le sujet plus intéressant. Toutefois, si vous ne disposez pas de beaucoup de temps à lire, vous pouvez télécharger Smart Cities: Theory and Criticism of a Self–Fulfilling Ideal – AD Primer à votre appareil et vérifier plus tard.

Télécharger Livres En Ligne

Détails Smart Cities: Theory and Criticism of a Self–Fulfilling Ideal – AD Primer

Si vous avez décidé de trouver ou lire ce livre, ci-dessous sont des informations sur le détail de Smart Cities: Theory and Criticism of a Self–Fulfilling Ideal – AD Primer pour votre référence.

Le Titre Du LivreSmart Cities: Theory and Criticism of a Self–Fulfilling Ideal – AD Primer
ISBN-101119075599
EAN9781119075592
Vendu parJohn Wiley & Sons
AuteurAntoine Picon
Nombre de pages168 pages
EditeurJohn Wiley & Sons
CatégoriesProfessional & Technical
La taille du fichier18.02 MB
Nom de fichiersmart-cities-theory-and-criticism-of-a-self-fulfilling-ideal-ad-primer.pdf

La revue Smart Cities: Theory and Criticism of a Self–Fulfilling Ideal – AD Primer

Intéressant, mais sans plus - 0 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile.Intéressant, mais sans plus Par Themistocles C'est surtout une revue de la littérature exhaustive et à jour sur les smart cities, mais la densité de lé réflexion sur ce sujet complexe reste faible.L'auteur voit dans tout système automatisé un système cybernétique de premier ordre, soit un système autorégulateur fermé qui fonctionnera sans avoir besoin de recourir à l'intelligence humaine. Or, la cybernétique de 2° ordre, qui s'est développée après Norbert Wiener suppose au contraire une interaction entre l'homme utilisateur des systèmes technologiques et la conception évolutive de ce système.Ce contre sens st un des fils conducteurs du livre et en appauvrit l'apport.